L’aventure Kimsufi – intermède 6 – Installation de Tiny Tiny RSS

Aujourd’hui, encore un article feignasse, peut-être un peu plus qu’hier encore ! C’est exactement celui que tu peux retrouver ici. Mais comme je me suis fadé toute la réinstallation, je te propose de partager ma peine en te fadant l’installation !

Tiny Tiny RSS (TTRSS) est une application web écrite en PHP. Son installation est assez simple mais comporte quelques spécificités dues à ce qu’elle a besoin de réaliser des actions en tâche de fond.

Configuration d’un utilisateur et d’une base de donnée postgreSQL

La première tâche pour une application web est souvent de créer la base de donnée sur laquelle l’application va s’adosser et l’utilisateur associé (oui, renseigner un utilisateur root dans une application PHP est admis comme étant une très mauvaise pratique !)

Je donne à l’utilisateur le droit de créer une base de donnée ce qui me simplifie l’étape suivante : je vais créer en son nom la base de données qui lui appartiendra et sur laquelle il aura par conséquent tous les droits.

Installation de TTRSS

Place toi à la racine de ton serveur web et télécharge la dernière version depuis ce site : http://tt-rss.org/redmine/projects/tt-rss/wiki

L’utilisation du sudo est un tweak pas très propre que j’utilise pour travailler sans soucis de droits dans /srv/http. Cela crée des fichiers dont le propriétaire est root, il est donc indispensable, une fois que tu as décompressé l’archive de changer le propriétaire.

Une fois que c’est fait, il faut que tu crées sur ta zone DNS une nouvelle règle (A ou Cname) qui redirigera le sous domaine de ton choix (ttrss.tondomaine ou news.tondomaine ou encore ce que tu veux) vers l’adresse de ta freebox ou de ton serveur.

Puis voici comment tu peux configurer ton serveur web : dans le cas de lighttpd tu n’as qu’à rajouter dans /etc/lighttpd/lighttpd.conf  les lignes suivantes :

Ensuite recharge la nouvelle config pour ton serveur web !

Et va à l’adresse : http://test.floth.fr/install/

Les paramètres à rentrer dans mon exemple sont ttrss comme username, le password, ttrss comme database name et localhost comme hostname.

Une fois le processus fini, l’installeur te confie un fichier. Il te propose de l’installer pour toi, c’est ce par quoi je te conseille de commencer. Si ça ne marche pas, il faudra que tu le copies manuellement dans un fichier que tu appelleras /srv/http/ttrss/config.php .

Une fois que c’est fait, en se rendant sur la page d’accueil il est probable que tu obtiennes un paquet d’erreurs :

Heureusement, l’installateur est gentil, il nous dit quelle commande lancer, on va donc, sous réserve de toujours être dans le bon répertoire les lancer une par une, par exemple :

Une fois ceci fait, si tu recharges la page, tu obtiens un magnifique

Le compte par défaut est admin et son mot de passe est password . Fais moi plaisir et va le changer immédiatement dans la configuration puis crée un utilisateur standard !

Activation d’un service

Les flux RSS sont téléchargés régulièrement par l’outil. La configuration standard est qu’à chaque demande de chargement d’une page, une petite action est lancée. Mais ce mode de fonctionnement ralenti fortement l’application. Il est donc préférable de demander à ce que le rafraîchissement des pages se fasse en arrière plan à fréquence régulière, et que lorsqu’on charge une page le temps ne soit dédié qu’au calcul de cette page.

Plusieurs méthodes existent, la plus courante est l’utilisation directe du cron, comme je te montrerai plus tard pour owncloud et wordpress.

Ici, j’ai préféré une méthode un peu plus poilue et adaptée à archlinux : la création d’un service dans systemd (mais si, rappelle toi, comme quand tu fais un sudo systemctl status lighttpd).

Va éditer (ici créer !)  le fichier /usr/lib/systemd/system/ttrss-update.service

sudo nano /usr/lib/systemd/system/ttrss-update.service

et colle dedans le contenu suivant :

Une fois que c’est fait, tu peux l’activer et le lancer

Maintenant TTRSS va se synchroniser en arrière plan.

Activation de l’API

Pour pouvoir utiliser une application tierce (type application android ou iphone) pour lire les flux, il faut que tu actives l’API. Ceci peut-être fait simplement dans la configuration :

Rapatriement des flux depuis feedly

Je t’aurais bien montré comment rapatrier tes flux depuis google reader, mais j’ai peur que ce soit obsolète. Voici donc comment faire depuis feedly !

Premièrement clique sur organize :

Puis en bas de page Save as OPML:

 

Et enfin,

Puis dans Tiny Tiny RSS dans la configuration onglet flux section OPML importe le fichier que tu viens de récupérer :

Voilà c’est aussi simple que ça. À noter toutefois, le fichier OPML ne synchronise pas l’état lu / non lu des articles il te faudra donc un tout petit temps de transition à relire  des articles ou en omettre !

 

 

Florck

Je suis Ingénieur en Technologies de l'Information, consultant en systèmes (GNU/Linux) et bases de données (Oracle). En recherche de contrôle sur mes informations personnelles : "La route est longue mais la voie est libre !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *