L’aventure Kimsufi – intermède 1 – Changer le partitionnement des disques – Mode maintenance chez OVH

Par défaut, le serveur fourni par Kimsufi est partitionné pour un usage que je qualifierais de bureautique : 30Go pour le système et le reste, soit 970Go pour le /home. Pour un usage serveur, autant dire que ce n’est pas ce que l’on souhaite ! Il va donc falloir redimensionner les partitions !

Lancement du serveur en mode maintenance

Le redimensionnement des partitions ne peut pas se faire à chaud. OVH propose un service de démarrage sur un linux simplifié chargé directement en mémoire temporaire qui permet d’effectuer des tâches de maintenance et de dépanner le cas échéant le serveur.

Si jamais tu t’amuses à faire ce que je présente ici dans l’ordre, pas de problème, ton serveur est encore brut de décoffrage, si tu te plantes dans les manipulations, tu n’auras qu’à demander une réinstallation complète du serveur. Mais si comme moi tu te rends compte du soucis après plusieurs mois d’exploitation, par pitié ne joue pas à la roulette Russe ! Fais des sauvegardes de ton serveur…

Rends toi sur le manager V5 d’OVH : https://www.ovh.com/managerv5/

Puis dans Serveurs dédiés :

Là tu choisis ton serveur et tu entres dans la section Netboot :

Une fois que c’est fait,  tu choisis « Booter en mode rescue » et n’oublie pas d’entrer ton e-mail, c’est là que seront envoyé les identifiants temporaires de connexion. Ne t’offusque pas, ils ont un script javascript à la noix qui rend très compliqué la saisie dans ce champs en ne prenant en compte qu’une lettre sur deux… :

Puis dans la section « Reboot », tu peux lancer la demande :

Une fois que c’est fait, la demande sera prise en compte en quelques minutes. Tout est normalement automatique. Tu es informé de la bonne réalisation du reboot par réception d’un e-mail de cet ordre :

Changement de la table des partitions et redimensionnement

Ce que je vais montrer ici est la série d’actions à réaliser pour transférer le contenu de la partition montée en /home dans le /home, la suppression de cette partition et le redimensionnement de l’autre partition.

Mais avant tout, connecte toi par ssh à ton serveur en mode rescue. Attention, les identifiants à utiliser sont fournis dans le mail. Par contre l’adresse IP n’ayant pas changé, tu peux continuer à utiliser le nom DNS résolu :

Je suppose ici que le disque que je veux redimensionner s’appelle sda, que la partition sda1 est la  partition racine, sda2 la partition /home que l’on veut supprimer et qu’il y a une partition /dev/sda3 qui sert de swap.

Déplacement des données depuis sda2 vers le répertoire home de sda1

Je te propose de créer des points de montages puis de monter les deux partitions :

Puis avec rsync, tu vas synchroniser le contenu de /mnt/sda2/ dans /mnt/sda1/home :

Suppression de sda2

Lance cfdisk :

Tu obtiens ceci :

En sélectionnant sda2, tu obtiens une option pour détruire la partition :

Puis demande l’écriture de la nouvelle table :

 Changement de taille de l’autre partition

Toujours dans cfdisk, commence la partie qui fait peur ! Tu vas détruire ta partition sda1. sisi j’te jure !

Puis dans l’espace libéré tu crées une nouvelle partition :

C’est une partition primaire, fait lui prendre toute la place disponible. Puis écris la nouvelle table :

Tu peux quitter cfdisk.

Redimensionnement du système de fichier

La partition fait la bonne taille. En revanche le système de fichier dessus ne remplit pas la totalité de la partition, il est resté à sa taille précédente. Tu peux le redimensionner avec la commande suivante :

 Redémarrage du serveur par l’interface

Maintenant que tout ceci est fait, tu peux redémarrer ton serveur, en choisissant dans netboot le démarrage sur le disque dur et ensuite dans reboot en envoyant la requête de démarrage du serveur. Mais tu n’as pas besoin de screenshots pour ça n’est ce pas ?!

 

 

 

Source :

Florck

Je suis Ingénieur en Technologies de l'Information, consultant en systèmes (GNU/Linux) et bases de données (Oracle). En recherche de contrôle sur mes informations personnelles : "La route est longue mais la voie est libre !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *