L’aventure Kimsufi – épisode 1 – Les débuts cahotiques d’une nouvelle histoire

Puisque les Raspberry PI n’étaient plus assez fiables et étant donné que je n’ai pas les moyens d’acheter une machine qui consomme peu, j’ai regardé les offres à bas coût pour un serveur dédié.

C’est à cette période que Kimsufi (OVH) a sorti ses nouvelles offres : des serveurs à 2€ par mois pour pas grand chose (mais toujours plus qu’un raspberry pi). Génial. Prenons ça.

Bon bah finalement pas de KS2G

Le jour de l’ouverture à la vente, j’ai loué pour 3 mois un KS2G. Il proposait un CPU monocœur à 1,2GHz, 2Go de RAM et 500Go de Disque dur. C’était ce qu’il me fallait. Et pour un coût minime (seulement 4 fois plus que ce que me coûtent pour un an l’exploitation de 3 raspberry pi)

Sauf que j’ai une fois de plus joué de malchance. Je ne sais pas si tu as suivi, mais le lancement des offres Kimsuffi a été pour OVH très chaotique avec une gestion passablement débordée qui a conduit la société à mettre en sold out la totalité des ses offres pour plusieurs mois et de réfléchir à un nouveau modèle et panel d’offres.

Il se trouve que ne voyant pas d’avancée sur mon compte et ne voyant pas arriver de validation de mon paiement, j’ai contacté le service client, qui m’a informé que c’était normal, ma demande était bien enregistrée et que je n’avais qu’à patienter.

Jusqu’au jour où ma commande a été annulée. Oui j’aurais semble-t-il passé 20 commandes. Un simple coup d’œil manuel d’un opérateur aurait pu le faire constater que ce n’était pas le cas, d’autant plus que j’étais loin d’être le seul à être touché par ce bug. Oh ce n’est pas grave, juste frustrant que tout ce temps ait été perdu et que les informations qui m’avaient été données étaient fausses. C’est ce que je me disais tout au moins, mais il s’est trouvé que entre temps les offres KS2G sont passées en sold out, étant donné la trop forte demande. Et à partir de là impossible d’avoir la moindre information du service client, même pas une excuse ou la possibilité de voir la commande honorée. Une rupture unilatérale du contrat.

J’étais passablement fâché, mais j’ai besoin d’un serveur. Le service client OVH s’est engagé à me faire un prix, mes 3 premiers mois sur KS4G au prix du KS2G. Le KS4G c’est 2 cœurs, 4Go de RAM et 1To d’espace disque. J’ai choisi ça. J’attends toujours mon remboursement…

La livraison

Une fois que ma commande pour le 4G est bien passée, en quelques heures, j’ai obtenu la livraison de mon serveur. À la commande, il est possible de choisir parmi un très large panel de systèmes d’exploitation, et Archlinux à mon plus grand bonheur est proposé.

J’ai donc obtenu un mail m’indiquant que mon serveur était livré, installé et me donnant les codes pour m’y connecter en SSH pour commencer à l’exploiter. Génial !

La réinstallation

J’ai donc commencé petit à petit à basculer mes services depuis les Rasperry Pi vers le serveur OVH. Ça a été assez rapide, les configurations qui changeaient étaient rares. Grâce à une gestion fine de la zone DNS, j’ai pu faire une transition application par application.

Le bilan

Aujourd’hui, je suis très heureux de la solution. Le couac du début est digéré (mais je veux quand même bien mon remboursement) étant donné la qualité du service proposé. Mon serveur tombe en panne et ne redémarre pas ?  Dans l’heure des techniciens se rendent sur le site pour le redémarrer. La console de gestion est bien faite et simple.

Il est très agréable de pouvoir être indépendants des soucis électriques ou de réseau. OVH est un partenaire en qui j’ai confiance pour la confidentialité de mes données, le compromis est le meilleur que je puisse trouver.

C’est aujourd’hui la solution que je recommande pour débuter dans l’auto-hébergement. Le prix des offres a augmenté car il inclut la protection des attaques DDoS. La plus petite, suffisante de mon point de vue est à 8€ HT par mois. Le serveur sera installé pour toi en 2 minutes après ta commande. Tu trouveras la grille ici : www.kimsufi.com/fr/

C’est tout pour aujourd’hui. En cette semaine de trêve des confiseurs, je vais en profiter pour poster les procédures d’installation adaptées au KimSufi. Tu n’auras donc pas tous les jours du neuf à te mettre sous la dent, j’espère que tu ne m’en voudras pas ! Mais quelques éléments sympathiques quand même ! Par exemple, demain je t’expliquerai comment j’ai redimensionné une partition en ligne de commande. Même pas peur !

Florck

Je suis Ingénieur en Technologies de l'Information, consultant en systèmes (GNU/Linux) et bases de données (Oracle). En recherche de contrôle sur mes informations personnelles : "La route est longue mais la voie est libre !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *