L’aventure Raspberry PI – intermède 8 – Configuration du client ntp

Le Raspberry Pi est, tu le sais déjà, légèrement différent d’un ordinateur classique. Il ne dispose pas d’une horloge internet et d’une pile qui lui permettraient d’être réglés à une date donnée de façon permanente même éteint. On doit donc utiliser le protocole ntp qui permet de synchroniser la date par internet.

L’utilitaire par défaut avec archlinux est openntpd.

Installation

Normalement openntpd est installé de base. Pour le savoir, si la commande suivante parle de réinstallation, interrompt la, sinon, poursuit !

Configuration du fuseau horaire

Je supprime une éventuelle configuration déjà présente et lie celle qui me convient. Pour Paris :

 Lancement au démarrage et activation

Les commandes systemctl habituelles. Pour rappel, enable mets le service dans la liste de ceux à démarrer automatiquement à l’allumage et start le lance immédiatement.

On peut vérifier que la date s’est bien synchronisée avec un simple

 Problème de non synchronisation de la date au démarrage

En ce qui me concerne, j’ai eu un soucis, sûrement lié au fait que quand le service se lançait, internet n’était pas encore prêt. Au démarrage, une fois sur deux la date n’était pas correcte.

J’ai donc créé un petit script python chargé de vérifier la date et de la synchroniser si elle n’est pas correcte et je l’ai lancée par l’intermédiaire de l’utilitaire cron (qui pour rappel est un scheduler de taches).

C’est un script python, donc il vaut mieux vérifier que python est installé sous peine d’inutilité :

Le script suivant est à enregistrer sous /usr/bin/verif_date.py

Pour le rendre exécutable :

J’ai configuré cron pour le lancer toutes les 5 minutes. C’est un peu gaché, mais je n’avais pas de solution pour le lancer uniquement un certain temps après le démarrage. D’un autre côté ce script est tout léger.

Et j’ai ajouté la ligne suivante :

Si jamais tu n’as jamais encore activé cron sur cette machine, il faut le faire :

Maintenant que les pendules ont été remises à l’heure, on se retrouve demain pour la configuration d’un point de montage nfs !

Logo officiel de openntpd sous licence BSD. www.openntpd.com

Logo officiel de openntpd sous licence BSD. www.openntpd.com

Source :

Florck

Je suis Ingénieur en Technologies de l'Information, consultant en systèmes (GNU/Linux) et bases de données (Oracle). En recherche de contrôle sur mes informations personnelles : "La route est longue mais la voie est libre !"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *